Pourquoi est-il conseillé de manger des fruits et légumes de saison ?

Pourquoi est-il conseillé de manger des fruits et légumes de saison ?

Pourquoi est-il conseillé de manger des fruits et légumes de saison ?

 

Écrit par Aurore Coulaud / LibérationRamène ta fraise

28 Août, 2019

Empreinte carbone plus faible ou meilleur goût, respecter la saisonnalité est un gage de qualité et de fraîcheur.

Récemment, on est tombés sur Instagram sur cette infographie de l’illustratrice Claire-Sophie Pissenlit (on espère qu’il s’agit de son vrai nom) qui liste chaque mois les fruits et légumes dits «de saison». Et c’est à ce moment-là qu’on s’est rappelés qu’il n’est pas vraiment normal de trouver en plein hiver des haricots verts, des tomates et même des abricots sur les étals des marchés. On s’est alors mis en tête de vous (re)dire pourquoi il est préférable de se goinfrer de kiwis plutôt que de fraises à cette époque de l’année.

Illustration de Claire-Sophie Pissenlit.

Les effets sur la santé 

«La nature est bien faite et nous offre tout ce dont nous avons besoin au bon moment», rappelle Angélique Fabiani, diététicienne-nutritionniste. En hiver, le froid et le manque de soleil amplifient nos besoins en nutriments. Et ça tombe bien puisque c’est la saison actuelle des légumes riches en minéraux comme les choux, les poireaux, les navets… mais aussi celle des agrumes, riches en vitamine C. En été, en revanche, «notre organisme demande plus d’eau. Le melon, la tomate, la courgette en sont gorgés».

Lire la suite de l’article sur Libération.

 

 

 

 

 

 

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Le calendrier des fruits et légumes de saison

Le calendrier des fruits et légumes de saison

Le calendrier des fruits et légumes de saison, mois par mois

Écrit par GreenpeaceRamène ta fraise

28 Août, 2019

Grâce à ce calendrier, vous pouvez choisir vos fruits et légumes en fonction de la saisonnalité. Finies les fraises et les tomates en hiver ! Mais alors qu’est-ce qu’on donne à manger aux enfants ? 

 

Découvrez ici les fruits et légumes de chaque mois de l’année ou chercher un ingrédient pour connaître sa saison. 

 

 

 

 

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Pourquoi manger des fruits de saison ?

Pourquoi manger des fruits de saison ?

Pourquoi manger des fruits de saison ? 

Écrit par GreenpeaceRamène ta fraise

28 Août, 2019

Il est important de privilégier les fruits et légumes de saison pour leur goût et leurs prix attractifs, mais aussi afin de réduire notre impact écologique.

 

Greenpeace a listé 4 raisons de prioriser les fruits et légumes locaux et de saison, au détriment des produits importés :

1. Consommer de saison, c’est profiter de tous les bienfaits nutritionnels

Chaque saison répond à un besoin du corps humain. En hiver, avec le froid et le manque de soleil, notre corps réclame plus de nutriments et de vitamines C. Tant mieux, c’est la saison des légumes riches en minéraux (poireaux, choux, épinards) et des agrumes pleins de vitamine C (mandarines, pamplemousses, clémentines). En été, avec la chaleur, notre organisme dépense moins de calories mais demande plus d’eau : tous les fruits et légumes de la saison en sont gorgés : melons, tomates, courgettes, pastèques, etc. !

© Ivan Donchev / Greenpeace

2. Consommer de saison, c’est plus de goût à petit prix

Autre avantage des fruits et légumes de saison : ils auront mûri au soleil et seront donc plus savoureux que les fruits et légumes qui arrivent à maturité pendant le transport. Vous pourrez profiter ainsi du goût, des vitamines et de tous leurs bienfaits. En plus, manger de saison vous coûtera moins cher car vous éviterez les taxes d’importations et les coûts d’utilisation de pesticides et d’engrais.

© Peter Caton / Greenpeace

3. Consommer de saison, c’est encourager les circuits courts

Il est préférable de privilégier les circuits courts afin d’avoir moins d’impact polluant sur la planète. Le premier réflexe à adopter lorsque l’on est dans les grandes surfaces, c’est de regarder la provenancedes fruits et légumes. Plus les fruits et légumes auront été produits près de chez vous, mieux ce sera pour votre santé et celle de la planète.

Certains magasins sont soucieux de l’environnement et proposent des produits frais et locaux : Biocoop, La Vie Claire

Afin de trouver des produits frais et de proximité, vous pouvez adhérer à une Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne). Grâce à cette adhésion, vous pouvez directement aller chercher vos fruits et légumes à la ferme qui peut mener sa production indépendamment des grands systèmes de distribution. Le producteur, lui, s’engage à fournir à ses clients des « paniers » de fruits et légumes de saison. Pareil pour les Jardins de Cocagne.

Et bonne nouvelle ! Il est possible de se faire livrer ces produits chez soi !

© Gordon Welters / Greenpeace

4. Consommer de saison, c’est protéger l’environnement

Les fruits ou légumes hors saison sont souvent transportés soit par avion, soit par bateau (pour les produits congelés ou en conserve) puis par camion dans des conditions permettant leur conservation (réfrigération, climatisation). Ces trois moyens de transport sont polluants pour la planète. De plus, afin que les fruits ne mûrissent pas trop vite pendant le transport, ils sont recouverts de produits chimiques permettant leur conservation.

Manger de saison permet également de lutter contre l’utilisation d’engrais chimiques sur nos terres agricoles. En effet, même s’ils peuvent être cultivés en France, les fruits et légumes hors saison nécessitent des conditions particulières (cultures industrielles avec des pesticides, des antigels, sous serres, etc.) qui détruisent les sols. Enfin, l’utilisation des pesticides est un désastre pour la biodiversité, en particulier les abeilles, essentielles à notre alimentation.

De plus, la plupart des produits frais exportés sont (sur)emballéspour être protégés des aléas des longs trajets qui les séparent du lieu de production de celui de consommation. Au contraire, les fruits et légumes locaux peuvent généralement être achetés sans aucun emballage, directement chez le paysan, sur le marché ou dans les épiceries. Moins d’emballage, cela veut dire moins de déchets.

© Holger Weber / Greenpeace

Ce n’est pas toujours simple de voir clair devant les étals, car on trouve toute sorte de fruits et de légumes à n’importe quel moment de l’année. Pour vous aider, vous pouvez consulter notre liste des fruits et légumes de saison, qui vous propose une sélection mensuelle.

 

 

 

 

 

 

 

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Savez-vous à quelle période de l’année cuisiner ces légumes et fruits frais ?

Savez-vous à quelle période de l’année cuisiner ces légumes et fruits frais ?

Savez-vous à quelle période de l’année cuisiner ces légumes et fruits frais ?

Écris par Ramène ta fraise

1 Mai, 2019

#UrgenceClimat. Manger davantage des fruits et légumes de saison est bon pour l’environnement. Mais savez-vous quand ? Faites le test !

Manger moins de viande et davantage de légumes est bon pour l’environnement. Manger des fruits et légumes de saison l’est encore plus. Hors saison, un fruit ou un légume viendra d’une culture sous serre, gourmande en eau et en chauffage, ou d’un pays étranger, nécessitant un long transport. Au contraire, privilégier les circuits courts et locaux permettra, dans la plupart des cas, de diminuer l’empreinte carbone.

Betteraves, pamplemousses, pommes, fraises… Savez-vous à quel moment de l’année cuisiner ces fruits et légumes frais ? Faites le test et découvrez notre sélection de recettes.

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a passé au filtre du Nutri-Score une trentaine d’aliments et de boissons destinés aux enfants. Si celui-ci était affiché sur la plupart des produits, plus d’un parent hésiterait à les acheter…

lire plus
Ramène ta Fraise !

FRAISEZ-NOUS SUR NOS RÉSEAUX !

Filière: l’Occitanie, leader français de la production bio

Filière: l’Occitanie, leader français de la production bio

Filière: l’Occitanie, leader français de la production bio

Écris par Ramène ta fraise

1 Mai, 2019

L’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique a profité du salon de l’agriculture à Paris pour présenter les chiffres 2018 de la filière. Premier constat : l’Occitanie reste à la première place des régions françaises pour la production bio.

L’Agence française confirme les chiffres : l’Occitanie, avec 403’921 hectares labellisés bio fin 2017, confirme son statut de leader national. Et pour un moment semble-t-il : d’une part, parce que la deuxième région, Auvergne-Rhône-Alpes, ne recense « que » 232 103 hectares en bio… et parce que les chiffres 2018 devraient encore à la hausse pour l’Occitanie.

+26% de surfaces bio en 2017

Une position dominante pour l’Occitanie due à une progression régulière de la filière, comme le prouvent les graphiques comparant 2017 à 2016. Fin 2017, le territoire comptait 8 164 exploitants bio, soit une hausse de 13,1% par rapport à 2016 ; et dans le même temps, les surfaces d’exploitation sans produits chimiques ont augmenté de 26%.L’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture Bio note par ailleurs une volonté de changement chez les Français.

Le Gers et le Gard, leaders régionaux du bio

Dans le détail, l’agence nationale a étudié la part du bio dans les treize départements qui composent la région Occitanie. Fort de ses 1 182 exploitants, le Gers arrive en tête au nombre d’exploitants, talonné par le Gard et ses 924 exploitants bio. À noter les performances de deux autres départements : le Tarn-et-Garonne, qui a obtenu entre 2016 et 2017 le plus de conversions avec 86 nouveaux producteurs labellisés bio ; et les Hautes-Pyrénées, département comptant le moins d’exploitants bio dans la région mais qui enregistre la plus belle progression en terme de surface en bio avec +65% depuis 2016.

Des perspectives favorables en 2018

L’agence française a jeté un œil sur 2018 et note « l’évolution de la consommation des produits issus de l’agriculture biologique, marquée à la fois par une stagnation de la consommation régulière (au moins une fois par mois), un recul de la consommation journalière et l’arrivée de nouveaux consommateurs, notamment issus de la génération Z ».

En terme de lieux de distribution et de consommation hors domicile, l’agence précise que la demande est toujours très forte, notamment, par exemple, pour la restauration scolaire : « Cette consommation est liée à de véritables changements de comportements alimentaires des Français », note l’agence.

Le bio en France, le palmarès des produits

L’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique a également étudié la nature des produits bio consommés par les français… dont voici le palmarès 2018. « Parmi les familles de produits bio consommés, on enregistre très peu d’évolutions depuis 2015 » note l’agence.

 

 

Une personne sur trois consomme du pain bio, et les chiffres pourraient augmenter très fortement

1 – Les fruits et légumes bio. Ces produits restent les plus consommés et se stabilisent au même niveau depuis 2015 à 78% (83% chez les CSP+). « Ce sont surtout les fruits frais et légumes frais qui sont plébiscités », précise l’enquête ;

2 – Les produits laitiers (71%), dont le lait (44%) et le fromage (43%). Cette catégorie de produits enregistre une progression significative de 7 points en 2017.

3 – Les œufs bio. Ils présentent également un taux stable depuis 2015 (65%). L’enquête révèle toutefois qu’ils sont davantage consommés par les femmes (68%) et les 65 ans et plus (74%).

4 – Les produits d’épicerie. La moitié des Français consomme au moins un produit d’épicerie dont 34% de céréales (riz et pâtes essentiellement), 24% d’huile et 25% d’autres produits d’épicerie.

5 – 48% des consommateurs bio citent aussi une boisson, dont les jus de fruits (39%) et le vin (19%).

6 – La viande et la volaille. Quatre personnes sur dix déclarent les consommer bio, 32% citant la volaille (produit le plus consommé), 26% le bœuf et le veau, 20% pour le porc, la charcuterie et l’agneau. Selon l’enquête, en dehors de la volaille, la viande est très largement mangée par les hommes.

7 – Le pain bio. Une personne sur trois consomme du pain bio. « Ce produit pourrait être davantage consommé si on le trouvait plus souvent chez les artisans boulangers » précise l’enquête.

 

 

Le bio se développe régulièrement en France, le Gers et le Gard en leaders

8 – Café, thé, infusion/ les biscuits pour le petit-déjeuner / les produits à base de soja… Selon l’agence française, ces produits suivent une tendance à la baisse depuis 2016 mais restent à des scores honorables (de 27% à 20%).

Sont consommés de manière plus marginale en bio :
9 – Les poissons, coquillages et crustacés (13%).
10 – Les compléments alimentaires (9%).
11 – Les plats préparés / cuisinés (7%). « Cette dernière catégorie a été introduite en 2018… Ce chiffre est à mettre en corrélation avec une offre encore peu développée mais dynamique ».

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a passé au filtre du Nutri-Score une trentaine d’aliments et de boissons destinés aux enfants. Si celui-ci était affiché sur la plupart des produits, plus d’un parent hésiterait à les acheter…

lire plus

Ramène ta fraise !

FRAISEZ-NOUS SUR NOS RÉSEAUX !

Fraichy : faire ses courses en ligne

Fraichy : faire ses courses en ligne

Fraichy : faire ses courses en ligne

Écris par Ramène ta fraise

1 Mai, 2019

On vient de découvrir une petite pépite comme on aime : Fraichy, pour faire ses courses en ligne auprès de petits commerçants de Montpellier (choisis sur des critères de qualité) et c’est un coursier à vélo qui vous livre 😉 A l’origine du projet : trois étudiants de Montpellier Management. Le site est en ligne depuis janvier. Si vous le testez, faites-nous un retour !

0 Commentaires

Ces articles pourraient vous fraiser !

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

Céréales, boissons, biscuits… L’UFC-Que Choisir alerte sur le Nutri-Score d’aliments pour enfants

L’association de consommateurs UFC-Que Choisir a passé au filtre du Nutri-Score une trentaine d’aliments et de boissons destinés aux enfants. Si celui-ci était affiché sur la plupart des produits, plus d’un parent hésiterait à les acheter…

lire plus
Ramène ta Fraise !

FRAISEZ-NOUS SUR NOS RÉSEAUX !

Pin It on Pinterest