Perturbateurs endocriniens : protéger vos enfants en achetant  du frais, du bio et sans plastique  

Écrit par L'ExpressRamène ta fraise

30 Août, 2019

Alimentation, jouets, hygiène, entretien de la maison… Voici comment limiter l’exposition des enfants aux omniprésents perturbateurs endocriniens.

 

Le magazine 60 millions de consommateurs a fait analyser les échantillons de cheveux d’un panel de 43 enfants, âgés de dix à quinze ans, vivant en milieu urbain et rural. Le magazine a recherché la présence de 254perturbateurs endocriniens, des substances chimiques néfastes pour le foetus et l’enfant. Et les résultats publiés ce mercredi sont alarmants: 23 à 54 molécules ont été retrouvées selon les enfants (34 en moyenne). Des chiffres qui « suggèrent fortement » que les petits Français sont « tous contaminés », s’alarme le magazine.  

« Aux très hautes autorités d’arrêter de jouer les poules mouillées et d’imposer des règles. (…) Et rappelons que la meilleure pression vient des consommateurs, capables de refuser d’acheter des produits non-vertueux », interpelle la rédactrice en chef du magazine, Sylvie Metzelard, dans son éditorial. Elle évoque les risques que font peser ces substances sur le développement et la fertilité. Comment protéger les enfants de ces éléments toxiques au quotidien? Éléments de réponse en cinq points.  

Dans notre alimentation

Il est préférable d’éviter les biberons en plastique, et préférer ceux en verre. Si vous utilisez un biberon en plastique, évitez de le chauffer, et jetez-le si le plastique est abîmé. Choisissez des tétines en silicone ou en latex naturel.  

Évitez les aliments avec des emballages en plastique (boîtes, sachets, film alimentaire, etc.), particulièrement en cas de chauffage au four micro-ondes: préférez les assiettes ou les plats en verre. N’utilisez pas d’ustensiles recouverts de polytétrafluoroéthylène (« téflon » en langage courant). Il faut également éviter les boites de conserve et les canettes de boissons, qui ont un revêtement plastifié. 

Il est recommandé de privilégier les produits frais ou surgelés, cuisinés maison plutôt que les plats préparés. Cependant, les petits pots pour bébés, très surveillés, peuvent être consommés en principe en toute sécurité.  

Enfin, la règle du bio prévaut, afin de limiter les pesticides, qui peuvent jouer eux aussi le rôle de perturbateur endocrinien. Lavez soigneusement vos fruits et légumes, et épluchez-les autant que possible. L’eau minérale est préférable à celle du robinet, du fait du caractère incertain des polluants qu’elle peut receler. 

 

Lire la suite sur L’Express 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2 Commentaires

2 Commentaires

  1. Thanks for sharing. I read many of your blog posts, cool, your blog is very good.

  2. Very interesting details you have noted, thanks for posting.Money from blog

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous fraiser !

Newsletter Avril 2021

Newsletter Avril 2021

La saison s’annonce et nous avons la patate ! Notre combat : le plaisir de manger bon et sain pour les bambins haut comme trois pommes, où qu’ils soient (maison, cantine, crèche, centre de loisirs, restaurants) et quel que soit le moment de la journée (petit-déjeuner, déjeuner, goûter, dîner).

Au programme de cette feuille de choux, nos dernières nouvelles fraîches !

lire plus
DES WEBINAIRES INSPIRANTS SUR L’ALIMENTATION DES ENFANTS ACCESSIBLES PARTOUT ET POUR TOUS ? VOTEZ RAMÈNE TA FRAISE…DANS TON ASSIETTE !

DES WEBINAIRES INSPIRANTS SUR L’ALIMENTATION DES ENFANTS ACCESSIBLES PARTOUT ET POUR TOUS ? VOTEZ RAMÈNE TA FRAISE…DANS TON ASSIETTE !

Dans le cadre de l’appel à projets lancé par la Région Occitanie sur l’alimentation durable, Ramène ta Fraise a été sélectionnée parmi les 140 candidatures déposées (74 lauréats ont été retenus).
Pour gagner, ce sont désormais les citoyens qui décident !
L’association a donc besoin de vos votes dès maintenant jusqu’au 15 février 2021, en cliquant sur le lien ci-dessous et en sélectionnant le projet Ramène ta Fraise (inscription obligatoire sur le site regioncitoyenne.fr) :
https://jeparticipe.laregioncitoyenne.fr/project/budget-participatif-alimentation-2020-occitanie/selection/vote-citoyen

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This